mardi 17 mai 2022

tunique ethnique

Quel beau titre en -ic !

Ce petit haut sans prétention est issu d'un patron japonais (toujours le même : la robe à encolure bateau du livre japonais "Stylish Dress Book 2" alias "Ma petite garde-robe") et d'un micro-coupon de voile de coton qui m'avait tapé dans l'oeil à Mondial Tissus.


La réalisation a été évidemment ultra rapide, j'ai juste patiné pour les ourlets des manches : j'avais d'abord prévu une manche un peu plus longue, mais la longueur possible avec le petit coupon n'était pas harmonieuse, donc il a fallu découdre, recouper, refaire l'ourlet. Rien de méchant !


Et pour le look total (avec comme une jambe plus courte que l'autre, alors que pas du tout en vrai !!!) :

un pantalon cousu il y a des siècles qui mériterait des petits frères !

vendredi 13 mai 2022

progrès techniques à l'aquarelle

Je poursuis mon apprentissage de diverses techniques et astuces à l'aquarelle ... un chemin long et plein de difficultés mais au cours de cette période, j'ai vu les progrès !

Premier thème ; les couchers de soleil. A base de photos proposées sur Instagram et la dernière, photo de ma fille (qui adore prendre en photo les couchers de soleil ! et elle se débrouille pas mal je dois dire).
Les voici dans l'ordre de réalisation :

l'astuce : créer le soleil en "enlevant" de la peinture avec un pinceau sec,
tout de suite après avoir peint l'ensemble de la zone

l'astuce : créer l'effet du reflet blanc sur les vagues (au centre)
avec un pinceau quasi sec qui ne laisse que quelques trainées de couleur

l'astuce : créer les rayons en enlevant de la couleur au pinceau sec (cf photo 1) -
et aussi : créer le liseré de couleur en haut des montagnes en déposant d'abord la peinture à ras de la ligne, pour l'étirer ensuite vers le bas simplement avec de l'eau

l'astuce : balayer la zone "soleil" peinte de couleurs chaudes,
avec un pinceau quasi sec et une couleur froide (indigo) pour évoquer la brume

Le tout sous forme d'une grande planche ; ce qui permet à la fois de créer un intéressant effet de série, et travailler chaque scène en plus petit (je triche sur cet immense carnet ! j'aime davantage les petits formats ...)


Deuxième thème : la mer. Avec un bleu outremer que je viens d'acheter, très pigmenté et agréable à utiliser. Plus du doré car ça ne peut pas nuire !

l'astuce du fond : étaler la peinture sur les coins et tourner vers le centre avec un pinceau plus chargé d'eau

pour les poissons : dessiner légèrement des cercles au crayon de papier et les suivre vaguement en mettant des poissons sombres et clairs pour figurer les différences de distance


Et enfin, quelques croquis à l'aquarelle, chose que j'avais très peu travaillée jusqu'ici, et pour laquelle j'ai suivi des tutos qui m'ont vraiment beaucoup plu : très lâchés, encourageant à la rapidité et à l'aspect vivant plus qu'à la précision (avec de super astuces d'usage des couleurs). Et la couleur indigo comme fil directeur.

l'astuce : le fond avec plusieurs couleurs qu'on fond peu à peu (je n'ai pas réussi tout le tour !)
et qui reprennent les couleurs de la palette de base

Il s'agit des tutos de Evgenia sur Instagram ; elle a une approche qui s'est avérée être comme une seconde nature pour moi ! Autant je transpire parfois pour atteindre un résultat proche de la proposition (sur d'autres tutos), autant cette fois-ci, cela m'a semblé fluide et "facile" !

l'astuce : les petites projections de peinture qui figurent les paillettes de lumière
(mais zut, mon jaune était taché et devenu carrément vert !)

Le fait de partir en sachant qu'on ne cherchera pas une représentation exacte mais seulement à viser les points marquants -qui font la spécificité de l'objet- me parle vraiment. Et j'ai mieux appréhendé la gestion des contrastes, des blancs, le rapport entre zones précises et zones floues.

l'astuce : créer les ombres en venant balayer avec de l'eau juste sous le trait de peinture foncée,
déposé auparavant à la base de l'objet censé être posé.

Bref, je suis vraiment très contente des résultats ! Très plaisants à dessiner, puis à regarder, et qui donnent des clés pour ensuite se débrouiller seul.

l'astuce : peindre des formes très grossières seulement avec de l'eau au début,
puis venir déposer des taches de divers roses/violets qui vont se fondre dans l'eau,
reprendre par endroit au feutre

Et, sans surprise, le thème que j'ai le moins réussi est celui que je "connais" le moins : n'étant pas buveuse de café, la proposition café-croissant m'a moins plongée dans une ambiance, contrairement aux autres sujets qui, tous, ont un lien proche ou lointain avec des expériences vécues. C'est un peu étrange de dire cela de simples objets, mais je m'aperçois que c'est pourtant bien de ça qu'il s'agit !
Bon, et puis aussi, c'était la première réalisation, j'ai mis en pratique les conseils peu à peu.


La dernière proposition parmi les natures mortes était les fruits, avec ce raisin si "étonnant" : il est fait de bleu indigo et de orange, des couleurs que je n'aurais vraiment pas utilisées spontanément mais qui fonctionnent effectivement bien ! Le fond reste un peu brouillon, mais il est déjà mieux que pour la tasse de café !


Et voici la planche totale avec tous les objets étudiés !


On passe ensuite aux paysages, toujours avec les tutos d'Evgenia ...

l'astuce : les herbes du premier plan peintes à l'indigo pur sans une goutte de vert !

Là encore, que de découvertes ! Evgenia propose de changer résolument certaines couleurs pour un résultat plus percutant : le orange ci-dessus était un vert-jaune sur la photo de départ ! Et toujours insister sur de forts contrastes grâce à l'indigo.

l'astuce : quelques "vagues" ajoutées au feutre, qui sont de simples traits horizontaux imprécis

Un phare de Bretagne, très simple, inspiré de plusieurs photos donc il n'y a aucun lieu réel à retrouver ! Avec encore une palette de couleurs réduite (4 !), du vert olive dans la mer (!), des rochers en orange franc (!) et des maisons à peine d'aplomb ... et pourtant je trouve que ça fonctionne vraiment !


Une ambiance beaucoup plus sombre ci-dessus, mais toujours ... la mer ! J'ai appris ici des techniques pour former les vagues (pas toutes réussies !) et les nuages ; à ne pas trop représenter les fenêtres de la maison pour que ça soit juste un peu évocateur ... L'ensemble abonde un peu trop en lignes horizontales, mon format était probablement un peu petit pour mettre tous les ingrédients proposés de façon naturelle !


5 minutes montre en main pour ce piaf ! les conseils portent leurs fruits !

Au milieu des paysages, un petit intrus s'est glissé ! Comme par magie, en suivant simplement les gestes de la "prof", il est apparu ... et même les fondus de couleur ont dessiné magiquement une sorte de petite mésange, alors que l'oiseau d'origine était plutôt indéterminé ...


Et on arrive au dernier "paysage", dont je n'ai dessiné qu'un extrait : sur l'ensemble de la façade proposée, je n'ai fait que la fenêtre par manque de place sur ma page de carnet ... Si on veut chipoter, oui elle est un peu bancale. Mais je suis contente d'avoir réussi l'impression d'ensemble dans les 15 minutes imparties !

Et voici pour finir le récap des croquis "paysages" (et l'intrus), sur une seule planche : si j'avais connu tous les thèmes à l'avance, j'aurais réparti les vignettes différemment pour une meilleure composition (oiseau et fenêtre inversés).


Et le bilan de tout ça ?! J'ai hâte d'avoir l'occasion de peindre in situ dans cet esprit-là, d'ailleurs j'ai déjà le carnet de voyage tout prêt (format et qualité de papier ad hoc) offert par une amie !

mardi 10 mai 2022

vase plein de bras !

Un cadeau pour Fillette (qui n'est plus une petite fille, ouin !) à partir de sa sélection d'idées pour le jour où je n'ai plus d'inspiration au cours de poterie ! Cela me fait très plaisir de faire des choses pour elle, qui est finalement la seule de la famille à avoir des envies à ce sujet !


Ce vase n'est pas une vraie copie par rapport à la photo d'inspiration, car la partie corps n'est pas faite au tour (j'ai jeté l'éponge car il faudrait de l'assiduité et pas mal de pertes, et finalement je m'amuse bien autant en modelage, moulage etc). J'ai juste formé 2 demi-sphères à l'aide d'un moule en forme de bol, puis assemblé les 2. J'ai néanmoins appris de petites astuces pour la fixation des "bras" : les former à plat, les laisser sécher à moitié avant de les fixer.


Même si ce modèle ne m'aurait pas attiré l'oeil dans une boutique, je reconnais qu'il a un fort potentiel de déco tendance !


Et voilà le ventru en gros plan !!


 

vendredi 6 mai 2022

chemise bicolore du printemps

Parfaitement assortie aux fleurs de saison, ma nouvelle chemise !!


Alors, chemise, oui et non, car elle était nettement plus simple à réaliser qu'une vraie : pas de col, manches à même, peu de boutonnières ... Mais enfin, elle y ressemble un petit peu !


Il s'agit encore d'un patron japonais (j'ai décidé de beaucoup plus exploiter les livres achetés un peu compulsivement dans ma "jeunesse") : la chemise du livre Lisette. Je l'ai faite en taille S - le choix des tailles est toujours délicat car les mensurations données sont souvent larges, mais c'est la carrure qui est le plus étriquée, et pour cela peu d'indications sont données. Donc il faut un peu se lancer à l'aveuglette. En l'occurrence, ici j'ai de la place en largeur de buste, mais il aurait fallu la taille au-dessus pour les épaules.


Contrairement aux tissus choisis dans les livres japonais, je suis trrrrrrès loin des neutres noir-marron-vert-blanc ! Au contraire, j'en profite pour tirer parti des derniers petits coupons : le jaune était grand lorsque je l'ai reçu (une couturière qui ne voulait plus l'utiliser) mais je l'avais déjà bien exploité, et le violet était par contre tout petit, donc impossible d'y caser un vêtement entier. Bref, j'ai joué au puzzle pour couper les pièces jaunes, mais moyennant des restes de la taille d'un quart de mouchoir, j'ai réussi !


La couture est ultra simple, comme toujours avec les patrons japonais ; et ça me va très bien ! J'ai eu une époque où j'avais le temps et l'envie de me lancer dans des choses plus techniques, mais maintenant je sais que j'aime porter des vêtements confortables, et simples de forme, avant tout. Donc inutile de passer par des modèles à 17 pièces. J'ai même encore simplifié en n'entoilant pas les parementures ; à vrai dire le résultat est toujours trop cartonneux une fois entoilé, alors que ce coton jaune a déjà une belle tenue.

Comme d'habitude, j'ai par contre transpiré pour les boutonnières, c'est toujours un jeu de roulette russe pour arriver au bout sans encombre (c'est-à-dire qu'on risque le mâchouillage de tissu ou la largeur du trou insuffisante). Au final, le coton reste une valeur sûre pour cette étape et fait moins d'entourloupes que d'autres matières !


Les boutons sont du stock : j'aurais voulu des boutons violets sur la partie jaune, et jaunes sur la partie violette, mais je n'avais pas, et pas question d'attendre la prochaine virée en ville ! Et j'aime l'idée d'utiliser les boutons légués par les diverses grand-mères de la famille... Ceux-ci sont en jais, c'est discret mais ils sont précieux à leur façon !

Enfin quelques petites photos de la chemise portée, histoire de voir que les longueurs sont quand même un peu courtes de partout (et je mesure seulement 1,65m) ! J'ai bien suivi le patron, mais à refaire, j'ajouterais de la longueur surtout au buste (15cm, je pense).


On voit bien que les emmanchures ne sont pas en forme, et provoquent des plis, mais franchement je m'en fiche !


De dos, la raideur du tissu donne vite des lignes brisées visuelles, mais c'est aussi cette raideur qui structure le vêtement vu de profil de façon nette, et ça j'aime bien :




Et on finit avec le look d'ensemble : du noir pour le bas obligatoire pour éviter de faire trop clown !












lundi 2 mai 2022

mobile mystique !

Pas très facile à prendre en photo, mais voici enfin monté et installé un mobile fabriqué il y a quelques mois ! Les pièces sont toutes faites les unes à partir des autres : l'intérieur d'une forme évidée devient la forme suivante, un arc de cercle suit la courbe du cercle précédent, etc.


Je me suis inspirée de mobiles vus sur internet, puis j'ai fait à ma façon. Les pièces sont cuites mais pas émaillées, seulement cirées : soit de la cire transparente "normale" (la même cire que pour les meubles !), soit de la cire teintée, ici en doré.


J'ai beaucoup hésité sur les liens à utiliser pour les relier, je n'avais pas de fil transparent suffisamment solide donc j'ai opté pour la classique ficelle de boucher qui est certes visible, mais quand même solide pour sa finesse.


Maintenant, il s'agit de ne pas faire tomber le mobile, sinon, gare à la casse !


En vu de cadeaux, j'ai déjà préparé d'autres petits mobiles semblables ... mais ils ne sont toujours pas cuits ! C'est le problème de travailler dans un atelier collectif, les fours ne restent pas longtemps disponibles et il faut attendre son tour parfois plusieurs semaines !



 

vendredi 29 avril 2022

tuniques jour/nuit


Pour la 25e fois environ (j'exagère à peine), je reprends le même patron, la robe à encolure bateau du livre japonais "Stylish Dress Book 2" alias "Ma petite garde-robe". Toujours dans sa plus petite taille (qui est déjà bien ample pour moi), toujours sans fioritures, juste pour réaliser des basiques.


En l'occurrence, ces basiques me servent plutôt la nuit : j'aime autant cette forme de "robe-sac-à-patate" (mais robe tout de même) qu'un infâme vieux tee-shirt déformé. Même si les tissus choisis ici ne sont pas franchement merveilleux, mais je n'ai rien investi !


Le tissu jaune est un ancien drap de berceau (il y avait tout pile poil de quoi faire la robe), et le bleu est une sorte de batik pas si moche qu'on m'a donné, mais je ne suis pas une grande grande fan de bleu donc pour la nuit ça ira bien.


Le biais jaune aussi est d'une couleur qui, seule, ne fait pas trop rêver tant elle est vive, mais au bout de quelques lavages, elle s'atténuera - je le sais d'expérience car le rouleau monstrueux trouvé en brocante il y a 15 ans a déjà bien servi ! Et le biais violet avait été décousu d'un autre vêtement réparé, il était bien adapté ici !

Voilà donc mes deux tuniques qui viendront enfin remplacer les 2 précédentes qui ont tellement servi que, malgré mes rafistolages incessants, elles sont pleines de trous !



dimanche 24 avril 2022

céramique aux oreilles

J'ai finalement pris le temps de monter en boucles d'oreilles ces pendants réalisés en céramique il y a quelques semaines.


J'adore le résultat ! Ces 2 émaux différents sont vraiment beaux, je trouve : à gauche un bleu-vert jade transparent, le même que sur les éléphants ; à droite un vert-gris opaque.


Les boucles une fois montées pèsent 8-9 grammes pour les grandes, 7 grammes pour les rondes plus petites. Donc ça reste vraiment léger !


Le relief est fait, pour les gouttes, à base d'un rouleau à texturer ; et pour les autres avec un petit outil comportant une mini-boule au bout.


Les gouttes sont un peu longues (5,5 cm), mais j'aime bien !
J'en ai fait plusieurs paires donc si un des 2 modèles vous intéresse, pourquoi pas vendre ou troquer avec vous !

lundi 18 avril 2022

paysages d'avril (aquarelle)

J'ai repris les pinceaux assidûment en avril pour quelques paysages impulsés par Marie Boudon (qui vend des cours en ligne mais propose aussi des tutos gratuits).


Chaque petit paysage de cette grande page a été fait très rapidement, la consigne était 10 minutes environ !


Classique, sans grand intérêt ... mais pas si facile du tout !


Je suis contente de ce soleil couchant, le thème peut être bien mièvre mais ici je trouve que ça passe.


Les falaises du désert sont toujours aussi difficiles à rendre, par contre ...


Et enfin une scène que j'aime bien, surtout que ça ressemble aux paysages que je pourrais avoir envie de peindre dans la vraie vie, sur le vif !


Sans transition, un test de nouvelles couleurs, dans une harmonie inattendue pour ces sujets-là, mais je trouve que ça fonctionne bien quand même. J'ai retouché les paysages au feutre fin sinon c'était vraiment très plat. J'aime bien l'effet BD au final.


Direction le mont Fuji pour quelques fleurettes toute simples.


Et le retour de la grande page pleine de paysages, cette fois en suivant des tutos détaillés. Le premier paysage en haut est un peu trop simplet à mon goût, les suivants me plaisent plus.


Et au bout de quelques jours, une certaine aisance apparait (et les tutos guidaient vers plus de détails aussi) et j'aime bien ces 3 scènes-là !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...