mercredi 19 janvier 2022

quand couture et peinture se retrouvent ...

J'avais croisé quelque part cette très bonne idée : un petit vide-poche pour poser ses pinceaux humides et éviter qu'ils ne roulent, durant une session peinture.


L'idée était de côté depuis au moins 1 an, et brusquement c'était le moment de coudre ! Mais impossible de mettre la main sur mes chutes de tissu éponge. Alors j'ai sacrifié une vieille serviette de toilette qui n'attendait que ça, et c'était parti ! Tellement simple et rapide que j'en ai cousu trois, en pensant à une copine et à ma fille que ça pouvait intéresser. Le seul "problème" est que la serviette utilisée, vraiment en bout de course, est grisâtre donc le rendu est assez rustique, mais ma foi, on ne crache pas sur une idée de recyclage !

samedi 15 janvier 2022

forêt ré-interprétée (dessin)

Premier dessin de l'année, ou dernier de l'année passée ... Un petit "draw this in your style", ça faisait longtemps !

Je ne pouvais pas rater celui-ci, car il était proposé par une artiste dont j'aime vraiment bien le travail : Ira Sluyterman


Il y a là tous les ingrédients que j'aime ... Des végétaux pas trop réalistes, des champignons, des petits détails partout !


Le zozio n'est pas des plus réussis : il est un peut petit et surtout, c'est au moment de lui mettre des pattes que j'ai tout bousillé ! Elles sont trop décalées vers l'arrière et on dirait qu'il va tomber ... dommage !

Au total, j'ai utilisé : des papiers anciens, de l'aquarelle, du crayon sanguine, du feutre fin (posca blanc et autres feutres fins noirs et couleurs), des feutres Pitt (feutres pour dessin type manga).

Et bien sûr, pour finir, la version d'origine (qui ne comprenait pas de collage contrairement à mon interprétation) :


mercredi 12 janvier 2022

soyons propres !

J'avais découvert l'année dernière la saponification et après avoir acquis un peu plus de matériel, j'ai renouvelé l'expérience cet automne, toujours sous les yeux de l'amie connaisseuse. Et j'ai été fin prête pour me lancer enfin seule !


Il y a ici 2kg de savon, soit 4 tournées si je me souviens bien (cela date d'octobre-novembre) ; les colorées faites sous la surveillance "du maître" (et surtout avec une pincée de ses colorants et parfums) et les blanches faites seule comme une grande.


J'ai acheté plein de moules d'occasion, certains sont en fait ni plus ni moins des moules en silicone alimentaires ! Visiblement, la saponification est mieux garantie dans des moules spécifiques (toujours en silicone) très épais, mais je crois pouvoir dire que mes moules lambda ont fait l'affaire !


Les très beaux moules "mantra" et carrés sculptés sont ceux de l'amie, les miens sont simplement en forme de fleur, de cannelés et de blocs carrés. J'ai aussi déjà offert quelques savons pour enfants fabriqués dans des moules "Petit Ours Brun" !

J'espère que mon cher et tendre, gros consommateur de savon (je ne sais quel est son secret pour le faire fondre à triple vitesse par rapport à moi !) ne viendra pas à bout de la pile trop vite quand même, car avant d'utiliser le savon, il y a un gros temps de repos donc il faut bien anticiper la prochaine fournée !

samedi 8 janvier 2022

cache-pot très classique

Encore de la céramique, encore un cadeau de Noël ! Ce pot a été fait en forme de tube très simple et décoré avec des formes moulées à part et rapportées sur le corps du pot.


Un émail blanc tout simple ; pas aussi bien posé qu'il le faudrait ! J'ai mal géré le geste et ne savais pas faire mieux à l'époque, depuis j'ai vu une vidéo qui expliquait tout ...


J'ai garni le pot de bulbes de saison, les fleurs pointaient leur nez le jour de Noël ! Et de la mousse pour finir le dessus et faire plus propre, même si sa fraicheur ne dure pas ...


Ce pot a bien plu dans l'assistance (pas forcément aux destinataires n'ayant pas la main verte qui se sentaient empotés à l'idée de s'occuper d'une "plante" !) ; et j'ai du coup des commandes de céramique à venir !

mercredi 5 janvier 2022

petite vannerie de fête facile

Rien de technique ici, juste le plaisir de mettre en valeur les trésors de la nature en souvenir des balades faites en famille ; un joyeux moment plein de cousins et de bruits !


Saule et cornouiller sanguin (peu visible car utilisé en premier et un peu couvert par le saule très jaune) ; baies diverses dont je ne connais pas le nom, fougère, if et lavande pour le brin argenté.


Cette couronne est dehors depuis plusieurs jours et se conserve pour l'instant parfaitement ! J'imagine ensuite recycler le cercle de la couronne avec d'autres végétaux pour suivre les saisons ...
 

dimanche 2 janvier 2022

bols à 2 mains et 3 cerveaux

Toujours en peine d'idées cadeaux de Noël pour les neveux, nous avons cogité avec les enfants à des bols en céramique qu'ils concevraient eux et que je réaliserais moi !


Motivés par l'idée, ils l'étaient ! On a décidé que parmi les 3 couleurs de terre à disposition, je prendrais la rouge. Mais lorsque je leur ai demandé au dernier instant avant ma session poterie ce qu'ils voulaient exactement comme motifs ou forme, ils ont gribouillé sur un morceau de papier de vagues indications à peine mises en couleur ... Pas aventureux pour 2 sous !


Le premier a évoqué des liserés rouge et jaune (pas des couleurs que j'aurais choisies mais c'était le jeu !!)


J'ai tout mesuré pour avoir des vagues régulières, mais je n'ai pas donné la même épaisseur aux 2 vagues ... ça donne un effet plus raté que voulu, non ?!


Le deuxième est allé ô combien plus loin dans l'audace (haha) en choisissant non pas 2 mais 3 couleurs !! Le rouge proposé est à vrai dire devenu rose, l'engobe utilisée ayant beaucoup pâli à la cuisson.


Enfin, en l'absence d'indication pour le 3e neveu concerné, j'ai choisi de petites expérimentations graphiques. Les traits noirs sont faits à l'aide d'un crayon (même apparence qu'un crayon à papier) spécial pour tenir à la cuisson. Le problème étant que la terre assez "grumeleuse" a produit des tracés peu réguliers ...


Les petits points rouges sont faits à l'engobe (= mélange eau + terre en poudre + pigment synthétique ici)


Les 3 bols sont passés aussi à l'émail transparent après coloration, afin de les rendre plus aptes à un usage alimentaire ; même s'ils ne passeront peut-être pas bien au micro-ondes, par exemple.


J'ai eu de la chance d'arriver au bout dans les temps avec ce projet, car entre le modelage et les diverses cuissons, il a fallu plusieurs semaines (4).


mercredi 29 décembre 2021

saladier ... rupestre ?! (nériage)

A l'atelier, il y a plusieurs types de terre ; sur une inspiration subite, j'ai tenté un "mélange" des 3 couleurs ... le prof m'a dit ensuite que cette technique (et ses mille déclinaisons) portait le nom de "nériage". 

Pour ce saladier, j'ai procédé de la façon suivante :


J'ai préparé des boulettes de chaque couleur ; j'ai commencé par étaler grossièrement au rouleau une première couleur (blanc), puis j'ai posé au centre une autre boulette d'une autre couleur et étalé à nouveau, etc. 


Au fur et à mesure de l'ajout de matière, la plaque étalée devenait plus grande, avec une couleur uniforme au centre (la dernière boulette posée) et des cernes des autres couleurs. J'ai parfois posé la nouvelle boulette sur le côté et non au centre de ma plaque, selon les aléas d'étalage, afin d'obtenir un format final proche du disque.


Enfin, j'ai pris une forme en plâtre (il y en a plein à l'atelier, destinées à fabriquer assiettes, bol, saladier, etc) et posé dedans ma plaque, par morceaux ... En effet, je ne voulais pas déposer un disque parfait dans mon creux sous peine d'avoir un résultat d'épaisseurs variables. J'ai donc découpé dans ma plaque multicolores des tronçons posés côte à côté dans le moule, puis délicatement scellés entre eux en évitant de faire migrer une couleur de terre dans l'autre (on obtiendrait une vilaine couleur boueuse !)


J'ai séché un peu mon assemblage pour pouvoir le démouler, puis solidarisé tant bien que mal les divers morceaux entre eux (on distingue parfaitement les raccords sur la photo ci-dessus). A l'intérieur j'ai davantage insisté pour souder les morceaux, d'où les trainées de terre d'une couleur dans l'autre (mais dont le rendu me plait) ! 


J'ai émaillé mon plat à l'émail transparent pour éviter le touché trop rêche et pouvoir l'utiliser en cuisine (pour des salades froides par exemple, sans que les aliments ne viennent tacher la terre cuite !).

Et comme il restait des morceaux de la plaque initiale (multicolore donc), j'ai fabriqué une petite soucoupe grâce à un moule à assiette :


Le dessous montre bien les différentes couleurs, par contre l'intérieur a été lissé pour souder les terres entre elles, et le résultat est pas terrible ! J'aurais dû faire le contraire entre dessus et dessous :


Les autres personnes de l'atelier ont trouvé les résultats de l'expérience super beaux, je les trouve plutôt ... primitifs, préhistoriques ! Un petit air de fouilles archéologiques à Lascaux ! Mais je m'amuse énormément avec ces patouilles, alors je suis ravie de pouvoir utiliser mes productions au quotidien.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...