jeudi 4 mai 2017

aller-retour de courriers foufous #2

Voici la suite des courriers envoyés (en retour des mail art reçus en février) ...

pour Liochka ... avec des vieilles Marianne qui parlent encore !
graver ce mini tampon "bulle" (encore inspiré d'Inès) m'a donné envie d'en faire plein ...
à suivre ...

pour Anne-Claire ... le plein de vitamines et de couleurs !

et pour Anne-Marie très loin d'ici ... 
un collage en hommage à nos communications "à l'ancienne"
et à tous ces langages qui nous mettent en contact !

lundi 1 mai 2017

chaussons casse-pieds !

C'est seulement en fin de vacances que j'ai eu le courage de m'attaquer à coudre les chaussons bien nécessaires pour fiston et moi (d'ailleurs, j'ai beau être plutôt très organisée et aimer anticiper, j'ai aussi un vrai talent pour chaque fois attendre le dernier jour des vacances pour me mettre à mon boulot, hum hum ...)

Donc j'ai essayé de limiter les fantaisies pour le fiston, qui de toutes façons n'est pas tellement sensible à l'esthétique en général, et pour les pieds encore moins : patron pas très beau mais super-archi-rapide (les mules), un seul coupon de tissu pour extérieur et doublure - pas de chichi, de l'efficacité !


Cette paire-là étant réglée, je me suis attaquée à la mienne avec un peu plus d'envie : patron déjà cousu un peu moins super-archi-rapide mais tellement plus joli (modèle Kimono de I Think Sew), fins de jolis coupons (youpi, j'ai l'impression -totalement fallacieuse- de faire baisser le stock), montage qui reste simplifié à l'extrême ...


Double youpi, je les trouve trop belles ! Sauf que.
Ben oui, sauf qu'elles sont trop petites (du genre, si je les porte, à me transformer en chinoise aux petits pieds)


Bref, me voilà avec une jolie paire de chaussons posée sur le bureau, et toujours rien à me mettre aux pieds. Et ben, yapluka recommencer ...

Cette fois, on dégraisse encore plus le processus, et on arrive à : même coupon (la fin de la fin cette fois) pour l'extérieur, et premier truc qui passe aux coloris faisant l'affaire pour l'intérieur (un reste de wax), patron moche mais super rapide (le retour de la mule !) ... et roule, ma poule !


Bon, juste posées comme ça sur la nappe aux coloris pétants, ce n'est pas l'extase. Mais portées, je trouve que ces mules ont quand même pas mal la classe, pour des mules !


Quand même, c'est pas tous les jours qu'on porte des babouches en jacquard mordoré, hein ! En plus, le tissu a des effets de velours sur certains motifs ...
Encore une petite photo typiquement blogueuse pour la route (je me suis bien contorsionnée pour la faire moi-même à bout de bras) :

(porté avec le vieux jean pourri, c'est vraiment la grande classe ...)

Enfin, voilà, les 4 pieds nus sont chaussés, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Mais il reste la fameuse paire trop petite.
Qui trouvera bien preneur, je ne me fais pas de souci, soit dans le cercle de mes connaissances en chair et en os, soit parmi vous, peut-être !
Donc je propose cette paire au troc (vous savez, juste histoire de dire, hein ...) : c'est un 37,5 ou 38 ; elle est plutôt chaude/douillette (triplée en polaire). 
Les tissus utilisés sont donc du jacquard (fils or et noir qui produisent un effet mordoré difficile à saisir en photo, mais sur l'ensemble je pense que vous pouvez vous faire une bonne opinion), un batik vieux rose et un velours milleraies à motifs imprimés blancs sur rose ...


Et, je dois vous l'avouer, cette paire n'est pas parfaite : comme je me la destinais à moi, la semelle n'est pas aussi jolie que d'habitude car j'ai utilisé des chutes de cuir (en guise de patchs antidérapants) telles quelles, donc leur forme est plutôt saugrenue ! Mais l'effet anti-dérapant est bon, et la solidité est la même que si j'avais fait des jolis patchs ronds comme d'habitude ;)


Avis donc aux donzelles aux petits pieds qui passeraient par là !




samedi 29 avril 2017

aller-retour de courriers foufous #1

Vous avez vu ce que j'ai reçu pour mon défi d'art postal, voici maintenant la suite de ce que j'ai envoyé en retour, comme promis !

... Pour Emiliechat dans sa Sibérie, de quoi la réchauffer !

 
collage et petits tampons maison déjà bien souvent utilisés

... Pour Béatrice-Saperlicousette, j'ai essayé de faire un truc aussi fou que le sien, mais je n'y suis peut-être pas encore tout à fait !


C'est donc un collage d'éléments variés pris sur un prospectus qui me facilitait bien la tâche au niveau folie, je dois l'avouer ! Et j'ai gravé pour l'occasion un tampon directement inspiré de ceux d'Inès, dont j'avais reçu des tamponnages visibles ici (au passage, et même si je n'ai pas de photo pour le prouver car ça ne rendait rien du tout : j'ai scotché ces petites bulles à message sur ma valise noire basique, histoire de la retrouver vite sur le tapis d'arrivée des bagages à l'aéroport : ça rend trop bien !)


Découpage, collage, tamponnage, couture ... sans oublier de la récup, car l'enveloppe (qui fait office de lettre quand on l'ouvre aussi) est une des innombrables photocopies en trop qui s'accumulent au fil du temps à la fin des cours !

... Pour Elise, une inspiration toute poético-japonaise, avec un tampon très simple gravé pour l'occasion, à refaire à la première occasion car en fait, cette fleurette rend super bien, je trouve ! (j'ai copié Inès à nouveau, car sa jolie guirlande de fleurs de cerisier japonaises est pendue à côté de mon bureau !)


J'avais choisi un timbre dans les mêmes couleurs, mais, flûte de zut, sa valeur faciale ne correspondait plus aux nouveaux tarifs (d'où le moche autocollant pour compléter !)


J'ai donc profité des vacances pour avancer dans ces envois promis, mais je n'ai pas encore de nouvelles du reste, ce qui est arrivé ou non, je vous montrerai donc plus tard !

mercredi 26 avril 2017

ProjetDIY #19 : Color Pop !

Déjà de retour pour le ProjetDIY du mois d'avril ! Il s'agissait ce mois-ci de mettre de la couleur dans le quotidien.

Voici donc ma boite à papillons !


Alors même si ma réalisation n'est pas si aboutie que cela, il s'agit à plus d'un titre de mettre de la couleur dans la grisaille :
-tout d'abord parce que je suis partie d'un vieil objet rouillé destiné littéralement à la poubelle, dont l'intérieur vide et décati offre maintenant une surprise colorée à qui l'ouvrira !
-et que ma réalisation est partie (si elle arrive à bon port ...) pour illuminer les tréfonds obscurs d'une boite à lettres !

Voici tous les détails.

J'ai récupéré une petite boite métallique ancienne, en assez piteux état :


J'ai trouvé, pour aller avec, un vieux prospectus publicitaire d'une célèbre jardinerie, et quelques papiers colorés.

La boite une fois nettoyée, elle a servi de gabarit pour tracer 2 formes dans une photo : j'ai choisi de tracer mes 2 presque-rectangles juste l'un au-dessus de l'autre sur la photo d'origine pour avoir un paysage qui se poursuit dans le fond et le couvercle de la boite une fois ouverte.
Les 2 formes sont découpées puis collées au fond de la boite :


On pourrait presque s'arrêter là, puisque cette photo est comme un monde miniature qu'on découvre en ouvrant la vieille boite toute grise ! 
J'ai en fait décidé d'ajouter des petits papillons stylisés, découpés à main levée dans mes autres papiers unis. Ils sont collés d'une seule goutte de colle-gel en leur centre, pour garder un peu de volume.


Et hop, une boite bien déguisée de l'intérieur !

Et l'extérieur, qu'est-ce qu'il donne alors ?

Et bien, cette boite s'est trouvée rhabillée en-dehors aussi, pour devenir un Objet Postal Non Identifié ! Oui oui, on peut envoyer des trucs aussi bizarres par la Poste, ça s'appelle du Mail Art (j'ai reçu une fois une éponge, bien oblitérée évidemment !)


La petite (j'ai mis un stylo pour voir un peu la taille !) boite est donc partie rejoindre une amatrice de courriers plus ou moins foufous, après collage d'étiquette pour indiquer tant bien que mal expéditeur et destinataire, timbrage et mention "mail art" pour plus de sûreté ...

mardi 25 avril 2017

défi gravure mars-avril 2017 : passion végétal !


A l'occasion de cet opus du défi gravure, je m'autoproclame la reine des tricheuses !
Ben oui, parce que je réunis en une seule occasion les 2 thèmes des mois passés (mars et avril) qui sont "passion" et "végétal/fleur" ! 
Je ne peux pas réellement dire que j'ai une passion pour la nature dans la vraie vie même si j'aime l'admirer, m'y promener, jardiner etc ... mais disons que dans mes réalisations (dessins par exemple), j'y reviens souvent !

J'ai donc gravé, pour faire bonne mesure, toute une série de motifs très très simples mais qui m'ont permis de jouer avec une "technique" (si l'on peut pompeusement nommer ça ainsi) de colorisation avec du papier et non des encres.

Voici donc le premier motif, c'est un peu une honte tellement c'est basique ! (fleur, feuille, ce n'est pas le réalisme qui importait beaucoup !)


Puis j'ai joué avec les "rayures" à la gouge pour former ces espèces de clochettes ou de physalis :


Mini-explications pour réaliser ces motifs imprimés sur papiers bicolores : j'imprime le motif à l'encre quelconque sur un brouillon, et je découpe des petites chutes pas trop précises (parce que je voulais produire cet effet un peu rudimentaire qui m'évoque les tissus africains, par exemple).


Puis je les colle sur mon support définitif à bon espacement.
Pour ce faire, je place mon impression brouillon tout prêt de l'endroit où je vais faire mon impression finale, et j'essaye d'imiter les emplacements du motif :


Et enfin, j'imprime en visant du mieux possible sur mes collages. C'est approximatif, c'est pas grave (pour moi !)


Et j'ai donc fait la même chose en encore plus simple pour mon dernier tampon, en utilisant des petites étoiles faites à l'emporte-pièce collées aléatoirement sur mon support :


J'adore comme, avec un tampon vraiment digne d'un enfant et des micro-rebuts de papiers de couleur, on obtient un petit feu d'artifice de fleurs !


 Enfin, pour finir, voici donc les cartes réalisées au complet :


A bientôt pour de nouvelles réalisations papier et tampon, hors défi gravure !


samedi 22 avril 2017

dessins sur terre et sous mer ...

Les dessins qui suivent remontent pour la plupart aux précédentes vacances ! Nous avions à ce moment-là emprunté à la médiathèque les beaux livres Botanicum et Animalium, et j'avais envie de "garder" toutes les illustrations !

Pour commencer, j'ai bien sûr eu un coup de coeur pour les plantes grasses et cactus ! (feutre fin, crayons aquarellables) ...


Puis les champignons, qui étaient sur le livre disposés un peu éparpillés sur une page, sont devenus ici un paysage impossible (puisque leur habitat n'est pas forcément le même) ... 
... crayons gras Derwent Drawing super agréables à utiliser + un crayon gras rouge vieux comme Hérode qui ne fait pas partie de leur gamme ...


Et ensuite, une série uniquement aux feutres fins noirs et gris (Pigma Micron de Sakura + Pitt de Faber-Castell) qui m'a permis petit à petit de vraiment développer une meilleure maitrise de la technique du feutre ...


L'objectif des 2 planches suivantes était de me faire comme une sorte de répertoire de formes végétales pour les utiliser en gravure ou en doodling ! J'ai essayé de capter les caractères uniques de chaque plante en seulement un minimum de traits.



Des plantes et feuilles, j'ai dérivé vers les fleurs...



Et elles m'ont tellement plu que l'une d'elles m'a resservi pour en faire une carte dessinée.



Enfin, je suis donc passée au livre Animalium après avoir exploré toutes les planches qui me plaisaient sur Botanicum ! J'ai choisi quelques exemplaires d'animaux inhabituels pour moi (je ne suis pas plus que ça attirée par le monde de la mer), et ces deux dessins ont été aussi l'occasion de m'aventurer sur le terrain d'une autre inspiration, les illustrations super dynamiques de Fred Sochard (est-ce que vous trouverez quelle série m'a spécialement fait tilt ? bon, ce n'est pas bien difficile, en même temps !)



Et la prochaine fois, il y aura peut-être un grand tas d'agrumes aux pastels, si j'arrive à le finir !




jeudi 20 avril 2017

trousse philodendron

Je n'ai jamais vraiment brodé, même si je trouve le geste plaisant et le résultat parfois intéressant pour réhausser un vêtement ou un accessoire. Mais lorsqu'on m'a demandé de faire une petite réalisation inspirée par le livre pour illustrer ma critique (Idées à broder), j'ai finalement bien aimé l'exercice !


Certains motifs du livre sont vraiment simplissimes (le nuage !) mais néanmoins efficaces (du moins à mon goût, puisque la plupart d'entre eux sont inspirés de végétaux et de nature en général !). Le choix de motif a été un peu difficile : j'aimais bien les feuilles de ginkgo, les motifs arc-en-ciel, les maisons hollandaises ... Bref, c'est une feuille de philodendron.


J'ai d'abord pensé en recouvrir une boite en bois, jolie mais imprimée sur le dessus d'un logo peu intéressant. Je me lançais dans la broderie sans plus de conviction : un vieux bout de drap en lin, un motif recopié approximativement ... J'ai doublé la ligne de la nervure par une deuxième rangée de points d'un vert différent. Mais une fois la broderie finie, et qui me plaisait, j'ai eu peur de tout ruiner avec un montage hasardeux sur ma fameuse boite ! 


Je suis donc restée dans ma zone de confort en réalisant une petite pochette doublée avec des restes de restes de récup (une chemise achetée en brocante pour sa jolie couleur, en coton indien ultra léger - casse-pied à couper droit- et une tunique jamais portée). Cette pochette comporte une lanière pour le poignet, parce que j'ai remarqué certaines personnes utilisant ce genre d'accessoire à l'aéroport, et ça m'a eu l'air bien pratique quand on passe son temps à sortir et ranger ses papiers d'identité tout en manoeuvrant une valise, pour qu'ils soient mieux rangés que dans une poche mais pas non plus au fond d'un sac.

A tester pour le prochain voyage en avion, donc !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...