jeudi 20 septembre 2018

trousse trompe-l'oeil

Petite couture tout à fait anecdotique - mais j'ai enfin trouvé un "usage" aux extrémités des fermetures éclair que je coupe pour les adapter à mes besoins (j'en ai toute une pile de récup, mais parfois bien trop longues, donc je taille dedans allègrement !) et que bien sûr, je garde ! Sans curseur, elles ne peuvent pas servir à grand-chose mais j'aime bien l'effet déco trompe-l'oeil :


Les morceaux de fermeture sont cousus au point zig-zag sur un rectangle de toile dont les couleurs sont dans les mêmes tons que les fermetures elles-mêmes (cf l'envers ci-dessous).


Et c'est tout pour aujourd'hui !

lundi 17 septembre 2018

artjournal #6

Quelques pages encore, en vrac ...

aquarelle sur gesso,

même tentative que  (à partir d'une chute de découpe dont la forme a "dicté" le tas de fruits/feuilles/champignons puis le hérisson à bonnet, le tout collé sur fond d'acrylique),
mais avec un résultat plus que bof !
pourtant j'aime bien les couleurs !

collages et doodling : ces photos d'acrobates, acteurs, danseurs (découpées sur une pub)
dégagent une énergie incroyable qui fait tout le sel du collage final !

à gauche : aquarelle sur gesso, d'après une photo de ... nénuphars, oui !
à droite : aquarelle et feutres sur gesso -
j'ai au fur et à mesure essuyé mes pinceaux (de gauche) sous forme de ronds (à droite),
puis transformé ces ronds au fil de l'inspiration (ondes tout autour, transformation en baies ...)

clocher jurassien (que j'ai un peu déglingué, oups !) et doodles de véhicules à partir du livre

impressions de montagne dans l'esprit de Cécile Hudrisier

portrait aux couleurs qui hurlent sur collage,
inspiration des portraits de Julie Balzer
... je ne suis pas ravie du résultat, mais ça reste une expérience intéressante que d'utiliser
des couleurs fortes pour un portrait au rendu percutant tout de même

des portraits à l'encre (feutres Faber-Castel et Pigma Micron)
J'aime bien la mémé au toutou,
les autres étaient des croquis très rapides d'après photos (avec des ratés donc !)

Et mon cahier d'expérimentation se termine presque, j'ai donc commencé un autre cahier trouvé en brocante aux feuilles blanches ... qui m'incitent moins à tester des choses désordonnées (feuilles blanches = "beau" cahier où il faut dessiner "bien" !). A suivre donc !


jeudi 13 septembre 2018

la nageuse

Je regarde le plus souvent avec circonspection les patrons qui sortent (même si par conscience "professionnelle" je suis cela de près !!), mais cette robe ... !! Elle m'a vraiment plu au premier regard ! Ce qui n'empêche pas que je ne l'ai cousue que quelques années après sa sortie.

Comme tout le monde, j'ai passé l'été à chercher la tenue la plus légère possible, j'ai même cousu une robe au buste minimaliste dans cet objectif-là. Et à la toute fin de l'été, coupon reçu en cadeau aidant (provenance Bouchara), je me suis enfin décidée à coudre cette Nageuse - que j'ai quand même eu l'occasion de porter, même sans canicule.


En fin de compte, cette robe a un peu les mêmes caractéristiques que celle-ci (patron maison) que je porte énormément. Cette 15e robe d'été dans mon placard a donc de beaux jours devant elle !

Quant à la phase de couture proprement dite, c'est vraiment un patron rapide à coudre tant il est ingénieux : 2 parties seulement qui forment non seulement le devant et le dos mais aussi le système de bretelles (je ne compte pas la parementure, qui est donc une 3e pièce, effectivement).
Je n'ai pas utilisé le ruban de "stabilmanche" demandé pour stabiliser les emmanchures (comme son nom l'indique) : je suis une adepte de la couture avec ce que j'ai à la maison, pour le coût minimum. Et bien ça n'a posé aucun problème.


Par contre, j'ai relevé quelques imprécisions qui peuvent déstabiliser le débutant, alors même que la couture ne présente en fait aucune difficulté.
La première concerne le choix des tailles : il y a un tableau de taille, mais on aimerait les dimensions du vêtement fini, et/ou un repère pour situer la taille sur le patron afin de prendre des mesures et comparer à ses besoins. Je sais que mon tour de taille me classe souvent bizarrement dans les tableaux de mesures, donc je préfère me rendre compte moi-même si "ça passe ou pas", mais pour cela il faut quand même quelques données qui n'y étaient pas ici. Selon le tableau de tailles, j'aurais dû ainsi prendre du XL à la taille, or il s'avère que je suis largement à l'aise dans le L !


La deuxième imprécision concerne les marges de couture de la parementure, on ne sait pas s'il faut en ajouter sur les 2 côtés ... De même pour le haut de la bretelle dos : j'ai ajouté le 1cm recommandé ailleurs, mais en ne sachant pas trop ce que ça donnerait. Je dirais au vu du résultat fini que oui, cette marge est nécessaire, mais avec un reste de doute comme vous allez voir...


En effet, le seul reproche réel que je ferais au final à ce patron, c'est l'encolure qui forme vraiment un bec dans le cou (ça ne tient pas plaqué sur le cou). J'ai vu sur toutes les réalisations d'internet que c'était le cas (sauf choix de tissu extensible). Après couture, je vois ce qu'il faudrait faire pour supprimer ce problème -du moins il me semble, il faudrait tester vraiment au porté ce que ça donne : enlever un petit triangle à chaque extrémité de bretelle (celles qui prolongent la partie avant). Ce bec me chagrine car je n'aime pas trop l'effet "col redressé" mais ça n'est clairement pas un empêchement pour porter la robe, et je crois même que personne ne remarque ce "défaut".



Ultime précision : je correspond exactement à la stature pour laquelle est prévu le patron mais il m'a fallu faire un mini-mini-ourlet (j'avais pourtant laissé un peu plus que recommandé) pour avoir une longueur facile à porter ailleurs qu'à la plage !


Malgré toutes ces "réserves", j'aime vraiment beaucoup cette robe ; le motif convient bien pour rendre un peu plus "classique" et portable au quotidien ce qui serait sinon juste une robe de plage (qui aurait donc peu d'usage chez moi !). Et même qu'en la rallongeant, et dans un tissu noir, on pourrait obtenir une magnifique robe de soirée très classe (là encore, peu d'usage par ici !) : le décolleté a un vrai petit air de robe de Marylin Monroe !


lundi 10 septembre 2018

correspondances estivales 2018 #2

Je vous ai présenté ce que j'ai envoyé, voici maintenant ce que d'autres ont mitonné pour moi !

Une chère homonyme a concocté ce petit livret qui raconte une histoire onirique au sujet des bulles, à partir d'extraits d'un vieux livre scientifique et de papiers colorés ...



Puis diverses aquarelles ...






Une carte magique : on tire le haut, et l'image sort de l'étui colorisée ! Ma photo semble floue car il y a plusieurs épaisseurs de matières dont une en plastique qui semble ici légèrement décalée de la version coloriée - en fait, cela rend vraiment très bien !


Un mélange d'aquarelle et encre par Mirglis ...


Tout un chouette paquet (d'anniversaire sans le savoir !) de ma copine couseuse-graveuse-bricoleuse Géraldine ...


Et un magnifique extrait calligraphié du travail de Véronique.


De belles photos mises en valeur par un collage que je trouve audacieux (je n'aurais pas eu l'idée du moutarde avec des photos bleues et blanches)...


Une recette qui, à ma plus grande surprise, m'a dépannée dès le soir même de la réception de la carte ! Et une carte collée/tamponnée pour me "soutenir" dans "l'épreuve" de la rentrée grâce à ses couleurs pleines d'énergie printanière (merci Liochka !)


Et enfin, la plus récente et peut-être la plus surprenante par son format !!
L'enveloppe triangulaire utilise d'anciennes étiquettes de vêtement subtilement détournées et des collages harmonieux dans leurs couleurs et thématiques. Et le contenu ? un petit livret en forme d'arrosoir, dont les feuillets se soulèvent au fil des papiers de diverses textures !



J'adore toutes ces cartes reçues, elles sont toutes issues de "rien" (des bouts de papier, un peu de peinture tout au plus) mais portent la griffe de toutes ces personnalités créatives différentes ! Merci à chacune !

mercredi 5 septembre 2018

défi gravure septembre-octobre 2018


Pour septembre-octobre, la citation à illustrer était la suivante : "fais ce que tu peux, avec ce que tu as, là où tu es". (Roosevelt)
Je me suis amusée à prendre la phrase au pied de la lettre et à faire de la gravure "de pauvre" !! Petites chutes de gomme variées, petits motifs sans prétention dessinés à même la gomme pour suivre la forme, et encrage aux feutres d'écolier !


Le résultat : quelques tampons qui me plaisent bien (les motifs végétaux), et un encrage plutôt intéressant bien qu'il ne soit pas très creusé ici (on peut colorer le tampon avec précision en variant les couleurs).

le petit zibou n'est pas une franche réussite, tant pis !!


vendredi 24 août 2018

correspondances estivales 2018 #1

Comme je l'ai déjà fait à d'autres reprises, j'ai participé à une proposition d'échange de courriers créatifs cet été. Et puis diverses autres raisons ont fait que j'ai envoyé ou reçu d'autres courriers non moins sympathiques.

Voici ce que j'ai envoyé dans le cadre de l'opération lancée par Lathelize : origami, tamponnage, beaucoup de collage, des expérimentations avec ma nouvelle Gelli Plate (j'adooooore ce joujou !), lettres en relief à la titreuse Dymo (vintage et de récup, quelle chance !) ...











J'ai adoré inventer chaque semaine une carte différente, mais j'ai eu bien peu de retours sur leur arrivée ... c'est vraiment dommage, cela fait plusieurs années que je participe à cette opération mais décidément, après 2 années de déceptions, je crois que je vais jeter l'éponge (je ne comprend définitivement pas les personnes qui s'engagent à un acte gratuit destiné à nouer des contacts et qui ne tiennent pas le minimum de promesse ou ne cherchent pas le moins du monde à communiquer ...)


Et quelques autres courriers envoyés, dont le premier qui s'est perdu (snif !) :




lundi 20 août 2018

artjournal #5 : 3 histoires magiques + une

Inspirées par les découpages créatifs de Julie Balzer, par les contes de fées que j'adore, et par la simple envie de barbouiller de la couleur dans mon cahier d'expériences créatives, voici 3 histoires un peu magiques ...

La première se passe dans LA FORET, au milieu des grands arbres ...


Quand on approche, un chemin se dessine, qui mène à une petite habitation ...


Et on arrive finalement à une maison presque bourgeoise avec ses buis taillés et ses haies de cyprès !


MAGIQUE !



La deuxième histoire se passe sous LA MER, sous la garde d'une grosse pieuvre et de quelques rochers aux formes bizarres ...


Quand on plonge plus profondément, on découvre le mouvement des tentacules d'anémones et des algues qui flottent ...


Et tout au fond, une espèce d'anguille (pas très inspirée, elle !) se faufile au milieu des trésors de la mer !


 MAGIQUE !
(vous avez peut-être remarqué que l'histoire de la mer est "l'envers" de l'histoire de la forêt !)



Et la troisième histoire, est une histoire de ... DRAGONS !!!

Ils ont l'air féroce, surtout le gros ...


Mais en réalité, le gros n'est que le parent du petit -qui se fait peut-être disputer parce qu'il ne veut pas mettre la table, allez savoir ! (inspiration absolument pas basée sur la réalité, non non)


... et tous les deux ne viennent en fait que du fond de la forêt !!!


Et oui, c'est la MAGIE de la récup poussée à l'extrême !
(on ne discerne pas tout parfaitement, mais voici la méthode :
j'ai découpé au cutter la première "fenêtre" de forêt,
dessiné un dragon suivant vaguement la forme ainsi évidée,
puis à nouveau évidé ce qui restait,
et ainsi est né le petit monstre !
Quelques chutes n'ont effectivement servi à rien ...
ou peut-être de nourriture aux dragons ?!)

Et les découpes de la deuxième page (la bleu-vert, photo 2 de l'article) ont servi aussi ! Voici l'une d'elle :


Il s'agit de la bande du haut des arbres, qui présentait comme un profil d'être animé. Cela m'a fait penser aux totems, récemment vus et dessinés par Lathelize. Du coup, j'ai accentué le côté totem de mon morceau de papier en le pliant en 2 pour découper ensuite le symétrique de la partie ondulée (j'ai collé la partie découpée, en vert ci-dessus). Et enfin, j'ai rempli ma forme au feutre blanc, façon totem !
Le reste de la page dérive de l'univers amérindien, même si cela évoque plutôt les écritures mayas (pour rire, hein !). J'aime bien cette page folle née de hasards !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...