lundi 13 novembre 2017

c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes ...

Non, aujourd'hui on ne parle pas cuisine (enfin, quoique ... vous allez voir), mais le proverbe est censé s'appliquer au papier. Faire du "neuf" avec du vieux.

Donc je vous présente quelques broutilles récemment produites à partir de vieux livres et en suivant les inspirations de l'ouvrage que je vous présentais il y a peu, Délicat Papier
Et en l'occurence, j'ai dépiauté le croustillant La cuisinière provençale de 1900. Pour chaque page arrachée et transformée, je reste hilare devant des phrases comme : "La mauviette, plus connue sous le nom d'alouette, s'apprête de même que la grive, rôtie, en salmis et en croustade" (recette n°599).

[Parenthèse : cherchant sur internet la date de publication introuvable sur mon volume déjà salement amoché, je suis tombée sur des fanatiques de l'ouvrage, dont un critique dithyrambique qui y voit un "fabuleux poème épique" !! Décidément, internet est un univers merveilleux !]

J'ai commencé pendant les vacances par les lanternes, elles sont restées dans la maison de famille puisque je ne pouvais pas facilement les transporter une fois assemblées. Admirez le papier peint et le lustre, pas tout à fait de l'époque des pages mais presque.


J'ai testé 3 modèles (de gauche à droite) : le lampion en cône, la lanterne torsadée, et le lampion pyramidal. Comme je n'avais que de la colle à prise lente et des pinces de fortune, l'assemblage a été un peu délicat pour les 2 modèles de lampion, par contre la boule torsadée n'était pas très compliquée.


Bref, le résultat me plait bien, mais il faudrait prévoir pas mal de temps si on voulait décorer tout un sapin avec ce genre de petites choses !


J'ai fait aussi des découpages-collages plus basiques, de bestioles. Je n'ai pas utilisé un fond noir comme sur le modèle mais un morceau de carton rose qui trainait, pas assez grand pour donner le même rendu que sur le modèle mais ça m'est égal. J'aime bien mes "planches d'entomologiste" farfelues, elles se fondent bien dans divers recoins du salon qui deviennent de petits cabinets de curiosités !

souvenir d'un jour de soleil !!

et en plus, la page du coléoptère du bas s'appelle "hors d'oeuvre" !

Et puisqu'on parle petits bouts de papier, découpage et collage ; je vous montre une affichette réalisée par ma bohémienne préférée (allusion à sa roulotte) pour notre maison :


Comment ça, du papier découpé et collé, direz-vous ?
Regardez donc de plus près :


L'ensemble de la phrase est découpé (à la machine de découpe, certes) et collé minutieusement avec de petits tampons de mousse donnant du relief !

16 commentaires:

  1. J'aime tout ! Avec pour les lanternes une préférence pour celle de gauche. J'adore tes coléoptères ! Bravo Chloé 😊 toujours de bonnes idées aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ! c'est pour moi un vrai plaisir de transformer les rebuts en quelque chose de joli ! et avec les livres, on ne risque pas grand-chose, au pire ça se recycle !

      Supprimer
  2. Comme c'est joli tout ça! J'adore tes lanternes en papier tout comme tes tableaux d'insectes! Je trouve cela très ingénieux, très précis, bravo pour ces essais de ton livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les patrons sont donnés dans le livre à taille réelle, adaptée aux pages de livres, donc ce n'est pas difficile à suivre !

      Supprimer
  3. Ouah super ! Toujours aussi varié et créatif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah, tu sais, j'ai suivi les idées du bouquin, hein !

      Supprimer
  4. Tes affiches sont superbes, bravo !
    Et les lampions sont super jolis aussi, mon préféré c'est celui du milieu, il me fait penser au toit d'un palais russe !
    Des bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et en plus, cette boule était assez facile à faire !
      merci encore pour la jolie citation qui trone dans l'entrée !

      Supprimer
  5. que de jolies réalisations à toutes les deux bravo!

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ton cabinet de curiosité. Ça donne un petit côté rétro-désuet absolument charmant ^^

    RépondreSupprimer
  7. J'aime beaucoup ta vitrine de papillons, et les divers ouvrages en "vieux papiers" sont d'un bel effet aussi!
    Parmi les curiosités de recettes d'antan, il y a cette touche finale de la recette d'un potage: "Verser dans la soupière où attend un oeuf de beurre." Mmm, cela devait être bon... Mais un peu loin des principes diététiques d'aujourd'hui ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était uniquement parce que le beurre coutait moins cher qu'aujourd'hui ;)

      Supprimer
  8. Moi aussi je trouve ca très beau et doux. Et que ce sont les idées du bouquin n'enlève rien à ton mérite de la réalisation et mise en valeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'accepte les compliments, alors, merci !!

      Supprimer

les petits mots sont toujours lus avec plaisir, et si vous laissez une adresse mail ou l'url de votre blog, c'est encore plus pratique !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...