lundi 14 novembre 2011

4 jours en avion et du gazon

Les vrais baroudeurs vont rigoler ... comme je dois prendre l'avion bientôt (et ça ne m'est pas arrivé depuis 10 ans !) et pour peu de jours, et une vraie baroudeuse m'ayant conseillé d'éviter les bagages à enregistrer pour gagner du temps, de l'argent et quelques cheveux blancs ... j'ai dû (oui parfaitement, j'y étais obligée) coudre un sac EXPRES aux dimensions autorisées.

Le but de l'affaire était donc :
-un sac maniable et léger
-laissant un maximum de place aux choses à emporter (contrairement aux super valoches de businesswoman avec plein de poches ultrarembourrées qui au final permettent d'emmener sa trousse à maquillage et sa nuisette et c'est tout)
-dans les dimensions maxi : 56x45x25cm
-et tant qu'à faire, un peu plus gai que les valoches noires sus-mentionnées



Pour la taille, ça devrait aller ! Une photo de l'engin au bras aurait mieux montré le volume, mais il faudra se contenter du fauteuil pour imaginer tout le bazar que je vais pouvoir emporter.

Au niveau flash des couleurs, ya bon, je crois. Même que mes hôtes n'auront pas besoin de panneau pour me retrouver dans l'aéroport, normalement ...
Je voulais de la toile enduite pour parer aux pluies éventuelles, mais quand on vit à Trou-sur-bled, on prend ce qu'il y a (soit une toile un peu épaisse vaguement amidonnée pour faire croire à de l'enduis, vendue avec les 2 autres vraies toiles enduites mais aux couleurs caca-beurk, le tout pour la moitié d'un bras -9 euros le mètre, c'est pas un peu abusé, non ?)


Comme doublure et tissu des brides, un coton tout fin et léger donné par Lathelize (merci !!), aux rayures destinées à assagir un peu l'autre imprimé.

Quelques poches dont une extérieure. 


Une grande fermeture éclair pour farfouiller jusqu'au fond et laisser voir la doublure sage ...


Et un comparatif "vide/plein" pour montrer que vide, c'est tout mou, et plein, ça l'est moins !

Pour le patron, j'ai repris mon patron maison utilisé  en l'agrandissant autant que possible. J'ai repris mon montage "parfait" (fermeture éclair nickel, zéro coutures visibles sauf 15 cm dans le fond pour tout retourner à la fin). La seule différence est que je n'ai pas rigidifié l'ensemble comme l'autre fois (avec du matelas mousse de gym), mais seulement le fond. Ca reste bien assez sportif de se battre avec toutes les épaisseurs et la rigidité de l'unique bout de mousse. Bref, même si les photos ne disent rien, je suis vraiment très très contente de ma technique pour un résultat impeccable !

Aéroport, nous voilà !!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les petits mots sont toujours lus avec plaisir, et si vous laissez une adresse mail ou l'url de votre blog, c'est encore plus pratique !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...