mercredi 1 février 2012

Enfin un jean : le prototype

Pour la petite histoire : je n'ai jamais possédé plus d'un jean à la fois, et comme j'ai gardé chacun jusqu'à ce qu'il implose littéralement, j'ai dû en avoir ...4 ? dans toute mon existence.
Le dernier en date avait largement 10 ans, et surtout, le problème c'est que 10 ans en arrière j'avais 4 enfants de moins. Hum hum ...vous voyez le problème ... je crois bien que ça fait quelques années qu'il ne fermait plus, quoi.

Or les rares fois où j'ai tenté un essayage en magasin, je suis ressortie avec rien d'autre qu'une brusque envie de faire un régime (que bien évidemment je n'ai jamais fait, vu comme je suis une invétérée gourmande qui cuisine au moins 3 desserts par semaine).

Donc en voyant les réalisations de diverses needlenautes, j'ai repris espoir dans le fait de porter un jour un pantalon qui m'aille à la taille sans bailler, aux hanches sans serrer et aux cuisses sans gondoler (exigences outrancières dans le monde du prêt-à-porter).

(pause photo pour faire un peu diversion au milieu de tant de blabla)

Bref, un prêt de patron plus tard (merci Maremelade), et un an d'angoisses devant le défi (une braguette ! des poches !) que ça représentait, j'ai enfin testé le patron Jalie 2908. Une des sources d'angoisse venait du fait que je n'avais qu'un coupon de jean non-stretch contrairement aux indications du patron.
Une autre angoisse était due au fait qu'un jean ne se construit pas comme un pantalon ordinaire : on assemble les 2 dos puis les 2 devants et enfin on réunit le tout. Autrement dit, l'essayage n'est possible que lorsque on a déjà bien avancé la réalisation et les ajustements sont moins faciles si on a tout surpiqué au fur et à mesure comme il faut.


Donc voilà le prototype taillé dans une toile à l'épaisseur et à la tenue semblable au denim final. Les motifs quant à eux justifient l'appellation prototype. Bof, quoi.
Taille 41 (pour un vraisemblable 40 commerce -si tant est que j'aie des références avec le prêt-à-porter que je ne consomme plus depuis belle lurette).
Je n'ai pas fait toutes les surpiqûres ni les poches du dos dans l'idée d'aller plus vite au rendu et aux essayages afin de me rendre compte.


Verdict :
-tissu stretch ou pas, c'est kif-kif pour le choix des tailles, en fait. Autrement dit, la version finale est en taille 39, car là, ça plisse un chouïa.
-la braguette, les poches, la ceinture et ses passants : trop fastoche, en fait ;) Dire que j'ai attendu un an pour me jeter à l'eau ...

visez les chaussettes assorties au pull,
la grande classe

La forme n'est donc pas une forme droite mais plutôt bootcut comme on dit quand on est in the wind, ou sinon patte d'eph si on est nostalgique. Enfin, une forme que je trouve seyante sur moi.


Donc voilà, le mythe du jean est tombé : c'est carrément faisable, moyennant un essai pour du beurre avant quand même (une toile, on dit). Le patron en question a des explications limpides, en particulier pour la braguette. Les schémas sont ultra détaillés, et les marges de couture sont comprises. Les repères se présentent non comme des petits traits à reporter sur le tissu mais comme des "becs" (qui dépassent de la marge de couture) à découper dès le début : un peu longuet au moment de la découpe mais ultra précis pour la suite. C'est donc long mais pas vraiment difficile.


Et la version finale, direz-vous ?
En voilà un bout !
(mais non, on regarde pas le gras, là-haut,
on regarde les chouettes poches surpiquées, voyons !)

24 commentaires:

  1. Rhooo qu'il est beau ! En tout cas, bravo ! Maintenant que je me suis lancée aussi dans la confection d'un pantalon, le jean me tente bien et à la lecture de ton article, je me dis que ça semble faisable ;-)... merci pour ce billet détaillé et photo à l'appui ! Tu nous l'amènes le 25 ? et le patron aussi ?
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Whaouuuu ! Alors là, tu me laisses ébaubie devant mon écran !! Tes explications sont limpides et me donnent envie d'essayer aussi du coup tiens....L'essai me parait donc indispensable et la forme bootcut, j'adore ! La miss n'aime que les slims mais bon, je suis plus dans le "hipe des années 60" que maintenant ;-) Et arrête avec ton gras (t'en as pas d'abord, qu'est-ce que racontes nan mais....), tu as fait de très très très jolies poches surpiquées :-) Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ben mon vieux, chapeau ! Il y a bien longtemps que je ne rêve même plus d'entrer dans un tel grimpant (et votre silhouette est très bien !) mais ma 10-ans m'a justement fait part de son souhait d'un jean de couleur pas plus tard que ce matin. Quand on sait la façon dont les jeans sont fabriqués, ça ne donne pas du tout, du tout envie d'en acheter. Vous me donneriez presque envie de me lancer…
    Oserais-je vous demander copie du modèle ? J'ai pas mal de patrons pour enfants, on pourrait faire un échange si vous voulez…
    À bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. ah ben non alors...!!!! tu nous captives dès le départ avec toutes tes belles explications et photos à l'appui et puis Hop ! comme çà ...tu nous fait languir pour la suite...!!!! c'est pô juste....
    l'est trop chouette ton jean pour du beurre...!
    bisouilles...

    RépondreSupprimer
  5. Alors là, chapeau ! Moi aussi c'est un défi qui me ferai peur ! Tu t'en sors très très bien !! Et on aimerai bien voir une vue d'ensemble du jean noir ;)

    RépondreSupprimer
  6. j'ai hâte de voir la version finale, la version test n'est pas mal du tout niveau coupe !!

    RépondreSupprimer
  7. Alors là...chapeau bas l'artiste!!!!
    je suis admirative...vraiment...un jean fait main!!!! whoua!!!
    En plus superbement réussi!!!
    Oui la coupe est très chouette et je trouve qu'elle affine...on ne dirait pas que c'est un 40!!! ou 39!!!!
    Si c'est possible de faire un jean bien taillé (tu nous en a fait la démo!!!) pourquoi ceux du commerce on toujours un couac????
    Moi, je ne suis pas encore assez à l'aise pour me lancer dans une telle confection...vraiment BRAVO!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Bravo pour ce jean ! Tu as bien fait de te lancer, parce que, même si c'est une toile, il reste une belle réussite ! Hâte de voir la version finale (d'où vient le denim utilisé ?).

    RépondreSupprimer
  9. @hel.et.zel : le denim bleu foncé vient de Sacrés Coupons à Paris, et la toile verte du prototype de Toto Montpellier. Mais tout ça est assez vieux !

    RépondreSupprimer
  10. Me faire un jean ! Mon rêve ! Moi idem, pas plus d'un à la fois. Par contre, ils ne me durent pas plus de deux ans. Mais il est vrai que je les maltraite (sèche-linge !). Même problème quand je rentre en essayer un dans une boutique, c'est carrément déprimant. Et le régime ... j'ai du mal, ce n'est pas mon caractère. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé.
    Mais là, ton article me donne espoir : un jour, dans longtemps, je pense, mais un jour quand même, je me ferai un jean rien que pour moi, bien à ma taille !
    En tout cas, bravo pour cette réussite !

    RépondreSupprimer
  11. C'est une épidémie de pantalon en ce moment ! Il a l'air de tomber très bien. J'adore les surpiqures super contrastées sur la version finale, hâte de voir !

    RépondreSupprimer
  12. Chapeau bas , Madame! Tu as osé et tu as bien fait....C'est pas comme d'autres qui des qu'on leur parle de pantalon s'obstinent à procrastiner (hum) tu me (re une fois de plus) donne envie de me lancer!

    RépondreSupprimer
  13. Bah dis, sacré challenge, gagné haut la main ! L'est top, ce pantalon ! Et l'échantillon de la version définitive est prometteuse... en resteras-tu là, maintenant que tu maîtrises aussi bien le modèle ?
    Bon, la braguette, elle m'intimide toujours, un jour je me pencherai sur son cas, ton expérience donne envie de s'y mettre !

    RépondreSupprimer
  14. Coucou, La Bobine propose de gagner un patron de jean McCall à l'occasion des cinq ans de son blougui…
    http://labobine.over-blog.com/article-un-patron-a-gagner-98397664.html
    Bonne fin de semaine !

    RépondreSupprimer
  15. Oh Punaise...j'en suis baba! Du jean , mais aussi de tes magnifiques fesses!! Et tu oses nous parler de gras?!!
    Tu es born to porter des jeans, c'est ton destin et tu me donnes envie d'acheter ce fichu patron en plus...alors que je suis bien sure que jamais de ma vie je ne me lancerais dans un truc pareil (ou alors quand j'arrêterais de grandir..)!
    Dis donc, il me demande de prouver que je ne suis pas un robot ton "messager"...C'est vexant...

    RépondreSupprimer
  16. olalala.. mais vite, montres nous le jean entier!
    Là franchement je suis en extase devant ton talent!

    RépondreSupprimer
  17. Waouhhhhhh... Moi, il me faudra bien 10 ans pour considérer qu'on peut se faire un pantalon soi-même! Mais ton essai te va super bien... et t'es un peu dure à la fin, de nous montrer qu'un si petit bout de denim!!
    En tous cas, moi suis impressionnée, bravo! Tu vas voir, tu vas augmenter ta consommation de jeans, j'en suis sûre!

    RépondreSupprimer
  18. Oh, comme c'est bien réussi ! La coupe, les finitions, tout est réussi, bravo pour ce prototype qui n'a rien d'un coup d'essai !

    RépondreSupprimer
  19. Ooooooh! Mais il m'a l'air canon le jean-pas-prototype! Quel suspens... On veut le voir entier!

    RépondreSupprimer
  20. Waouh, trop classe!!!
    Je garde un très mauvais souvenir de jeans fait main, d'il y a quelques décennies, justement à l'assemblage dos-devant. Une fois toutes les surpiqûres, poches, braguette faites, la coupe ne m'allait pas du tout (contrairement au tien qui te va parfaitement). Du coup je n'ai jamais réitéré... mais Saki et toi me donnez envie.

    RépondreSupprimer
  21. Carrément impressionnant... hâte de voir la version finale ! (du gras ??? mais noooon !!) je n’oserais jamais, et pourtant, un jean, ça coûte une fortune !!! petite info... je t’ai awardisée sur mon blog ^^

    RépondreSupprimer
  22. Punaise!! là ça m'impressionne! Un pantalon, c'est mon evrest!! et le tien à une jolie coupe! j'ai hâte de voir la version jean!!
    bizzz

    RépondreSupprimer
  23. ben ouais, le pantalon maison, c'est celui qui nous va le mieux !
    moi j'ajuste les côté exterieur et l'entrejambe avant de m'attaquer à la braguette et la ceinture, du coup, ça le fait pas trop mal (y'a juste les poches qui retrecissent au fur et à mesure que je rogne sur les côté mais ça reste raisonnable !

    RépondreSupprimer
  24. Je suis folle d'envie devant ta version finale que je viens d'admirer : elle est magnifique, te va comme un gant, bref, le jean sur-mesure, c'est trop la claaaasse intégrale !!!

    Et j'aime beaucoup ton préambule ici-bas ! Sache qu'avec 4 jeans dans ta vie, tu es un exemple pour les chinois qui connaissent de près cette industrie polluante - et un exemple pour moi qui porte un peu trop de jeans !

    RépondreSupprimer

les petits mots sont toujours lus avec plaisir, et si vous laissez une adresse mail ou l'url de votre blog, c'est encore plus pratique !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...