mercredi 8 février 2017

a day in the life of the Ingalls family

Voilà l'espèce de sous-titre qu'aurait pu porter ma journée, ce jour-là - et ça m'a fait rire d'y penser !

Du coup, ce fut l'occasion d'un petit gribouillis du soir, et sur ce blog, d'une série de liens vers des recettes et astuces qui m'ont plu (note : cet article est rempli de blabla et ne mène pas bien loin ...!)



Pour tout dire, je suis un peu une rebelle en pantoufle : il suffit que la blogosphère (du moins un recoin) s'enflamme pour un truc pour que ça me semble suspect ... Ainsi de la "mode" du "zéro déchet" et autres "vie sans gaspi" ...

Je partage évidemment toutes les valeurs qui sont derrière. Mais quand on a des origines dans la terre et, plus généralement, parmi les gens modestes qui ont su transmettre leurs convictions, comme c'est mon cas (soit dit sans nulle gloriole puisque la naissance est bien l'affaire du hasard), on trouve que le zéro déchet est quand même bien un dogme qui réinvente l'eau chaude ... Quand depuis toujours un sou est un sou, qu'on use les chaussures d'aîné en benjamin, et qu'on ne jette rien qui ne puisse encore servir ... je trouve que tous ces discours revendicateurs sentent un peu le réchauffé, voire la bonne conscience achetée au prix du bruit qu'on fait autour. 
Mais bon, cette petite remarque acerbe ne me fait pas oublier que le résultat final est bien sûr positif pour tout le monde ! (je regrette juste le manque de distance qu'il y a parfois avec ce nouveau prêt-à-penser écologiste ...)

Ce jour-là donc, ça me faisait rire de penser comme mon cher et tendre aurait eu de bonnes raisons de se moquer de moi et mes lubies de vie saine ...  Bien sûr, il les soutient, fondamentalement ! Même s'il trouve que je me mets parfois la barre trop haut ... Bref, j'aurais fait une très bonne ambassadrice du zéro-déchet, du locavorisme, du bio et tout le reste !

Ce jour-là je ne travaillais que le matin, et je suis rentrée avec le stock de marc de café produit par les collègues les jours précédents, pour l'épandre au pied des végétaux du jardin. Le filtre va au compost où il se dégrade aussi bien que d'autres papiers un peu bruts.



Peu après, avec les enfants à midi, notre menu mettait à l'honneur des produits de saison : gratin de poireau, maïs (bon, issu d'une boite, ok) et tofu ; et pour rentabiliser à plein le four qui tournait, une grosse fournée de pommes au four pour le dessert et le goûter à venir.



Dans l'après-midi, après avoir pétri une fournée de 2kg de pain (farines bio de blé et de châtaigne locales achetées par 25kg au moulin du coin) et l'avoir laissé lever près de notre poêle à bois, j'ai filtré mon mélange eau/cendre mis à décanter quelques jours avant, pour obtenir une lessive à la potasse (testée en alternance avec ma lessive "verte" du commerce pour éviter le grisonnement du linge, pas vu de différence). Le reste de cendre mouillé part sous les plantes, lui aussi.
Ensuite, j'ai fait cuire dans ma grande et vieille gamelle achetée 1€ en brocante, une plâtrée de pommes de terre déclassées pour les poules, tout en récupérant les oeufs du jour.


Et enfin, nous avons avec les enfants préparé le repas du soir : une soupe de légumes (cette nouvelle recette testée ne nous a pas tellement convaincus, à vrai dire !) et un gâteau aux poires - et les pelures de tous les légumes sont parties dans une casserole d'eau pour préparer un fond de bouillon de légume à ressortir à l'occasion.


je vais vous décevoir : en vrai, je n'ai pas de soupière à la Ingalls,
on mange la soupe directement de la casserole à l'assiette !

Je vous ai épargné les peu esthétiques accessoires qui nous accompagnent désormais au quotidien : tawashi lavable et pain de savon de Marseille pour la vaisselle de tout cela. Et si je les mentionne, ce n'est pas pour faire -un peu plus- un étalage autosatisfait de notre comportement de "bons citoyens qui protègent la planète" (même si c'est parfois plaisant, au milieu de tous les doutes que l'on peut avoir, de se dire qu'on a trouvé des réponses qui nous semblent justes) mais parce que j'avais vraiment l'impression d'être devenue une Amish, huhu !!

(mais avant d'être dénoncée pour usurpation d'identité CarolineIngallesque, je tiens à mentionner que la semaine précédente, nous avons glorieusement mangé des raviolis en boite et des soupes en brique pour cause de réunions multiples ; et la grande miss nous a empesté la cuisine des vapeurs toxiques de ses cuissons de pâte Fimo, hum hum !!)

Et pour finir cet horrible pavé indigeste ... 
... c'est parfois bon de simplement savourer les détails de la vie qu'on s'est choisie et construite, celle qu'on a vraiment envie de transmettre à ses enfants !


...a day in the life...
note pour moi-même : ne pas refaire de photos en gros plan de mini-croquis,
on voit tous les défauts de ronds-pas-ronds et couleur mal posée !

19 commentaires:

  1. On s'en fiche des imperfections de tes mini croquis, c'est au contraire ce qui fait tout leur charme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, l'objectif (pas du tout tenu, mais pas grave) de 5min de dessin par jour est là, on peut pas non plus pondre une toile à chaque fois ;)

      Supprimer
  2. Comme j'aimerai être plus Ingallesque ... chez moi entre le tout électrique et les ordi c'est un peu dur ... les tawashi je vais essayer de m'en fabriquer bientôt et la lessive aussi ce sera déjà ça ...
    Moi j'aime bien tes croquis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mais je proteste !! je n'ai pas écrit ce post pour que les lecteurs culpabilisent ou pour étaler mes "succès" ! on est très loin d'être ingallesque tout le temps, on a aussi bien plus d'ordi qu'il n'en faut (bon, mari informaticien, ça n'aide pas non plus !) ... et je dirais même plus : on a bien plus de mérite à notre époque à se poser des questions (et ne pas toujours savoir les résoudre) qu'à simplement se laisser vivre au temps où on était tous écolo faute d'autre chose !

      Supprimer
    2. Non non t'inquiètes je ne me flagelle pas non plus hein ! 😊

      Supprimer
  3. Méfie toi de l'excès de marc de café !
    https://jardinierparesseux.com/tag/marc-de-cafe-dans-le-compost/
    Nous en acons beaucoup et on le brule dans la chaudière à bois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon à savoir ... même si cet article manque de précision, le bon sens dicte évidemment de ne pas abuser de quoi que ce soit !

      Supprimer
  4. Bon pour ma part ton article m'a bien fait rire, un petit rayon de soleil dans une journée froide et brumeuse. J'adhère au fait maison et à la protection de l'environnement, mais on ne va pas non plus se prendre la tête à fond, tu as bien raison!
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui, on fait juste de son mieux chacun à sa place !

      Supprimer
  5. MAG

    Ne change surtout rien à tes croquis ! La perfection du dessin leur enlèverait tout leur charme.
    J'ai à peu près les mêmes origines que toi. Mes convictions remontent loin... J'avais huit ans lorsque la maison de ma grand-mère a été vendue. Que l'on jette "au ruisseau" ou au "rounzas" ce qui ne se récupérait pas pour le jardin ou les poules (verre et conserves), me scandalisait... et mes grand-mères riaient.
    Je stockais verre et papier pour limiter les déplacements à la déchetterie. Je mangeais bio avant même que le label existe... Je n'ai jamais cessé de faire rire mari et filles (28 ans aujourd'hui).
    Alors, même si la mode est surtout une affaire d'illuminés qui découvrent le passé m'énerve souvent, je me dis qu'ils n'ont certainement pas connu ce qui paraît évident, et qu'ils ont le pouvoir d'influencer les plus récalcitrants. Il existe aussi des jeunes merveilleux, militants (disco.soupe...), joyeux, bien dans leurs pompes, et loin des donneurs de leçons.
    Je te rassure, je sais aussi profiter des conserves et plats préparés lorsque je manque de temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que l'enthousiasme des nouvelles recrues peut être plus communicatif que la routine de ceux qui sont nés dans ce "mouvement" !

      Supprimer
  6. Pffff ... c'est ce qui fait la beauté les ronds pas parfaits......ect !
    Je suis un peu comme toi, je ne revendique pas de grands mots, mais tente de faire le moins possible de gaspillage et de sur consommation. Même si cela ne marche pas toutes les semaines.....
    Je t'embrasse mde Ingualls !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est tous des petits colibris ;)
      https://www.colibris-lemouvement.org/

      Supprimer
  7. Tu m'as fait sourire avec ton article moi la fille de paysans chez qui un sou était un sou. J'essaie moi aussi de "gaspiller" le moins possible mais quand je vois le mode de vie de mes parents et le mien ....
    Quand tu a tes croquis, je suis fan. Ne change rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de tes mots fidèlement laissés ici !

      Supprimer
  8. je suis bien d'accord avec toi; il suffirait d'un peu de bon sens...c'est comme le "slow sewing" pour le fait de prendre son temps et coudre à la main( moi qui suit très lente dans mes réalisations)...ton article me plait beaucoup comme tous tes posts et tes dessins ont leur style, ne change rien; c'est trop joli! je te lis toujours avec plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci d'avoir pris le temps de laisser ce message (à quand le concept de "slow reading" des articles de blog, à l'ère des rapides clics "j'aime / j'aime pas" !)

      Supprimer
  9. Merci pour cet article où je me reconnais complétement. Je fais très attention a l'environnement depuis longtemps et je suis parfois agacée par le jusqu’au boutisme de certains ambassadeurs du "zero dechet". Bien sur leur enthousiasme et leur médiatisation font avancer la cause de l'environnement, mais j'ai parfois le sentiment que leur conversion à la "Ingalls' life" est trop brutale pour tenir sur le long terme.
    Je ne suis pas "zéro dechet", mais je ramène mes peaux de bananes du boulot pour les mettre dans mon compost ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que si on pouvait composter tout les déchets alimentaires au boulot, ça ferait déjà pas mal de poubelles en moins ... mais ça demande de l'énergie que de lancer cela !

      Supprimer

les petits mots sont toujours lus avec plaisir, et si vous laissez une adresse mail ou l'url de votre blog, c'est encore plus pratique !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...