dimanche 13 mai 2018

la cuisine récup

Récup de tissus, récup de papiers, et ... récup de nourriture ! C'est mon dada et j'ai déjà proposé plusieurs astuces dans ce domaine.

J'ai expérimenté ces derniers jours 2 recettes destinées à utiliser ce qu'on jette normalement : les fanes de radis, et les peaux de citron.


Le cake salé aux fanes de radis

Je ne jette jamais les fanes de radis, je les utilise en soupes, en garniture de tarte salée (mixés avec oeufs, lait/crème, un peu de farine, sel et le tout versé sur une pâte qu'on peut garnir aussi de lardons ou saumon fumé), en clafoutis salé ... mais je viens de réaliser que fanes mixés = consistance du persil hâché, donc je me suis mise en quête d'une recette qui utilise cela. Dans ma belle-famille il existe une recette de cake salé persil/moutarde, mais je n'avais pas la recette ce jour-là, alors un tour sur internet m'a permis de découvrir celle-ci, que j'ai déclinée à ma façon.

1 yaourt
3 pots de farine
2 gros oeufs
les fanes de 2 bottes de radis
1/2 pot de lait
4 càs de moutarde
2,5 càs d'huile d'olive
1 sachet de levure (pour moi 1 càc de bicarbonate de soude qui remplace désormais la poudre à lever chimique chez moi)
sel

L'astuce, si l'on peut dire, est de mixer les fanes dans un bon robot, avec les oeufs ou autre matière liquide : chez moi du moins, le robot mixe mal les matières trop sèches, alors que si j'ajoute un liquide aux herbes, c'est parfait. J'ajoute ensuite tout le reste pour mélanger, et je verse dans un moule à cake.
Cuisson 35-40' à 200°.

La moutarde apporte juste ce qu'il faut pour réhausser le goût de la verdure, la consistance est moelleuse (entre un clafoutis et un cake), bref, tout le monde a aimé et en un repas, il n'y avait plus rien !


La crème avoine-citron

J'ai toujours du regret à jeter les peaux d'agrumes bio, une fois que le zeste et le jus ont été prélevés (ils sont quand même un peu plus chers que les agrumes conventionnels !). 
Alors j'ai développé plusieurs astuces pour éviter ça : en hiver, je fais sécher les peaux restantes sur une grille, sur le poêle, puis je les réduis en poudre au mixer. Cette poudre peut parfumer les gâteaux et desserts, ou pourquoi pas à essayer dans un curry ? Je congèle aussi des peaux fraiches que j'ajoute en morceaux grossiers à mes fruits de saison pour les confitures : cerise-orange, abricot-pamplemousse, tomate verte-citron etc ... Mais comme j'ai largement le plein de peaux au congélateur pour les confitures à venir, et que le poêle ne tourne plus, j'ai essayé autre chose !

les peaux de 3 fruits (citrons, mandarines, oranges ... adapter le nombre selon le volume de peau que donne chaque fruit) : peaux fraiches (je les garde au frigo le temps d'accumuler les 2-3 nécessaires)
3 oeufs
1,5 càs de farine
3 verres (taille pot de yaourt environ, pas un verre à soda) de lait d'avoine (à tenter avec le lait de vache ... ? j'avais ce lait végétal à la maison, et je l'ai préféré à celui de vache pour ne pas risquer de faire cailler celui-ci avec le citron ...)
3 càs de sucre (ou plus selon les goûts)

Là encore, j'ai mixé les peaux très finement dans mon petit mixer, en les ajoutant aux oeufs, avant d'ajouter tout le reste. Je n'ai pas réussi à obtenir une véritable pâte, on perçoit encore de petits morceaux de peaux qui donnent au final la texture d'une crème qui contiendrait de la poudre d'amande (autrement dit, ça reste une texture fine). Faire ensuite épaissir dans une casserole sur feu doux, quelques minutes (inutile que ça devienne dur, ça épaissira encore un peu en refroidissant).
Et c'est tout !

Cela faisait un très honorable petit dessert sans prétention (on ne se relève pas non plus la nuit pour finir le plat !!), ou un goûter amélioré qui reste assez sain. A essayer dans des verrines en combinant la crème avec biscuits secs écrasés, morceaux de fruits ...


Bon, j'ai parlé de 2 recettes, et en voilà une 3e ?!

Il ne s'agit pas d'une recette véritable, juste d'une piste de cuisine sauvage de saison, avec ces délicieuses fleurs d'acacia qui embaument l'air ! La recette marche aussi avec des fleurs de sureau*, qui arrivent tout juste lorsque les acacias sont en fin de floraison.
Bref, il s'agit très simplement de laisser infuser quelques (3-4) grappes de fleurs d'acacia dans du lait bouillant (je fais bouillir le lait avec les grappes, puis j'arrête le feu et laisse refroidir le lait sous un couvercle, toujours avec les fleurs dedans). Avec ce lait, je fais des yaourts au délicieux goût de fleur - cela évoque presque de la fleur d'oranger ; ou des flans ... recettes au choix !

*attention, on parle bien du sureau noir, un arbre qui peut faire plusieurs mètres de haut, avec un vrai tronc (un arbre, quoi !!!) ; pas du sureau yèble, plante herbacée qui monte maximum à 1,80m et dont on voit bien qu'elle pousse en touffes robustes - rien à voir avec de vrais arbres. Dès que l'on commence à se pencher sur la question, la différence est flagrante, il n'y a pas beaucoup de risque de se tromper (même si les fleurs sont effectivement les mêmes)


Et vous, vous avez des astuces de cuisine récup ou cuisine sauvage ?? je suis curieuse d'en découvrir d'autres !

2 commentaires:

  1. Concernant cette recette aux agrumes il faut donc faire sécher les peau avant de les mixer ?
    Est ce que le goût est acidulé ou doux ?
    Je vais garder mes pelures de citron car ça me fait vraiment envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oups, je n'ai pas été claire ! pour la crème je prends les peaux d'agrumes fraiches ! le résultat est doux, pas du tout l'acidité qu'on a dans le lemon curd fait maison par exemple.

      Supprimer

les petits mots sont toujours lus avec plaisir, et si vous laissez une adresse mail ou l'url de votre blog, c'est encore plus pratique !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...