dimanche 1 novembre 2015

le beurre de coing

Après les traditionnelles gelées et pâtes de coing, comme j'avais encore 7 (oui, 7 !) kg de coings à écouler, j'ai tenté cette recette découverte lors d'une dégustation de douceurs de saison : le beurre de coing.

Il s'agit en fait d'un compromis entre la compote et la confiture : peu de sucre (donc une conservation au frais : ne pas en prévoir 20 pots sous peine de ne plus pouvoir ouvrir son frigo !), mais des usages en tartine, sur des crêpes, dans les yaourts ... Et avec une onctuosité qu'on ne retrouve pas dans les confitures habituelles. On ne s'en lasse pas, et moi qui croyais voir mon frigo envahi pendant des semaines, je me languis déjà de l'année prochaine pour en refaire avec de nouveaux coings tout beaux tout frais !


La recette provient certainement d'un livre (je n'ai que des notes copiées sur ce qui ressemble à une photocopie), mais comme j'ai vainement écumé le net à la recherche de beurre de coing sans rien trouver -même si on trouve du beurre de pomme, sous des formes très variées d'ailleurs- je me permets de la noter ici.

1,5 kg de coings : épluchés, épépinés, coupés en dés (attention à ne pas casser le couteau comme moi !!)
plongés dans 1l d'eau qu'on a fait bouillir avec 200g de sucre et le jus d'1/2 citron.
On re-porte le tout à ébullition et on laisse bouillotter jusqu'à ce que les coings soient mous (c'est assez rapide : une 20aine de minutes pour moi).
Egoutter les fruits, les mixer ; et faire réduire le jus restant pendant 10 minutes.
Mêler le tout et mettre en pots ; à conserver au frigo.

4 commentaires:

  1. hummm ! j'ai fait du sirop et un genre de "confipote" avec les coings du verger (et il m'en reste au moins 5kg je pense... faut que je m'active !). En fait ma gelée était ratée (=elle est restée totalement liquide) du coup je l'ai mise en bouteille et ça fait un délicieux sirop ! Puis j'ai mélangé le reste de la "gelée" pas gelée avec la pulpe égouttée que j'avais réservée, j'ai recuit le tout et mixé et ça me donne un genre de beurre de coings aussi je pense... la couleur est un peu plus foncée (ça a du caraméliser un peu et j'ai utilisé du sucre de canne) mais la texture est exactement ce que tu décris :) c'est un régal !

    RépondreSupprimer
  2. Pas de beurre dans ta préparation ? As-tu pensé à en faire des glaçons pour la conserver dans ton congélo (je fais comme ça avec mes sauces tomates quand mes étagères ne peuvent plus accueillir de bocaux supplémentaires : http://blouguiblogue.blogspot.fr/2014/10/you-say-tomato.html) ? Il y a des cognassiers dans le verger de mes beaux-parents, mais ils ne donnent plus rien depuis deux ou trois ans. Je crois que le jardin est trop grand pour mon beau-père depuis le décès de ma belle-mère et qu'il ne s'occupe pas des arbres comme il le faudrait. Et puis il a plus de quatre-vingts ans, maintenant…

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Il me reste une quinzaine de coings à préparer après la gelée et la confiture. merci pour l'idée.
    Pour Dorémi, j'ai mis une cuillère à café d'agar-agar dans la gelée en plus des pépins ( eux dans une mousseline avec tout ce que j'avais enlevé de la partie centrale des coings).

    RépondreSupprimer
  4. effectivement, ça m'a l'air plutôt pas mal , je l'imagine bien sur les crêpes! miam

    RépondreSupprimer

les petits mots sont toujours lus avec plaisir, et si vous laissez une adresse mail ou l'url de votre blog, c'est encore plus pratique !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...