mardi 5 juillet 2016

empreintes ...

Comme les autres graveuses de la "confrérie", depuis que je participe au défi gravure, je grave souvent un tampon sans trop savoir que faire avec. Alors puisque j'ai utilisé une série d'entre eux ces derniers jours, je vous montre !


Trois fournées qui attendent bien gentiment de rejoindre la cave ! 
J'ai utilisé (avec l'aide du fiston que ça amusait trop de tamponner à tout va) mes premiers tampons un peu grossiers, et un tampon jamais montré car c'est simplement une "chute améliorée" qui ici fait bien son petit effet en tant que "frise d'angle" (ça existe, ce concept ?!).


Vous noterez une subtile tentative pour assortir la couleur de l'étiquette au contenu du pot : facile avec les fruits rouges de saison, plus approximatif avec la recette improvisée à partir du fond de la corbeille à fruit (banane-ananas).

Et comme finalement, le jardin a donné plus qu'il n'en promettait (pourriture, pucerons, limaces, sans parler des enfants picoreurs), une nouvelle séance étiquettes m'a permis de m'amuser 5 minutes avec une technique toute simplette devenue ces derniers temps à la mode sur le net : le finger print pour les intimes ("je mets mon doigt dans la peinture et j'en colle partout sur le papier" !!)


En général classée dans les idées d'activités pour enfants, c'est cette vidéo (entre autres) qui m'a donné envie de jouer un peu avec ... tant pis si c'est que pour les enfants !
Et surtout, toute microscopique que soit l'ambition derrière ce patouillage, ça révèle qu'il n'est pas besoin de savoir dessiner pour faire quelque chose de joli et évocateur ; même en ne suivant pas les contours (on est loin de la consigne : "colorier sans dépasser" des maternelles !).


Et dernier amusement avec les doigts trempés dans la peinture ; une pâle imitation de l'idée rigolote de Julie Adore : les faux-timbres !! C'est juste l'occasion de vous donner le lien de son compte Instagram (puisqu'elle n'alimente plus guère son blog) truffé de petites pépites : tout est enfantin et presque simpliste, et pourtant elle possède au quotidien cette rare faculté de jouer et créer avec ce qui l'entoure.


Mon enveloppe est recyclée et plus fonctionnelle que jolie, mais elle a au moins fait rire la postière, c'est déjà pas mal ! (surtout qu'à la campagne, pas possible d'avoir de jolis timbres, donc ... on se débrouille tout seul !!)


6 commentaires:

  1. jolie utilisation, j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien l'idée des faux timbres, c'est très chouette.

    RépondreSupprimer
  3. J'adore l'idée des timbres ! :)
    c'est rigolo et ça peut être vraiment sympa sur une enveloppe de faire part de naissance avec les doigts des grands frères. :)
    Tu me donnes des idées pour le jour où j'aurai un troisième. :)

    RépondreSupprimer
  4. miam miam.... de bonnes idées de travaux manuels, que cela se mange ou non....
    z'avez de la chance, on a planté nos fruitiers il y a peu et on est loin de pouvoir faire des confiture avec nos recoltes (10-15 cerises cette année. Par contre, je fais des charlottes aux fraises plus que régulièrement et on arrive à faire des confiture en plus. Et on croule sous la rhubarbe et les framboises !)

    RépondreSupprimer
  5. magnifiques étiquettes ! de quoi rendre tes pots de confiotte et autre plus que beau !!!!!
    Sympa le print finger ! mais bon, faut un minimum de dessin quand même !!!
    BIZ

    RépondreSupprimer
  6. C'est drôle quand même, je n'avais pas vu cet article sur ton blog, et je viens d'envoyer la dernière carte du défi épistolaire de Lathelize (pour elle d'ailleurs !) avec des timbres quasiment identiques aux tiens ! EN m'inspirant aussi du travail de Julie adore :)

    Bisous ♥

    RépondreSupprimer

les petits mots sont toujours lus avec plaisir, et si vous laissez une adresse mail ou l'url de votre blog, c'est encore plus pratique !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...